Chancel d'�glise, marbre
Beyrouth, Epoque byzantine
Cet lment darchitecture tait utilis pour dlimiter lespace rserv au clerg dans les basiliques byzantines. Compos dun pilier et dune plaque termine par le relief dun bouquetin, il devait vraisemblablement avoir un pendant de lautre ct de cet espace.



Mosa�que de la "Jalousie" avec inscription grecque
Beyrouth - Epoque byzantine
Cette mosaque ornait lentre dune riche maison au coeur de la ville byzantine de Beyrouth. Par son inscription qui dit que lenvie est un grand mal; elle possde cependant quelque beaut/ car elle ronge les yeux et le coeur des jaloux, elle devait protger ses habitants contre le mauvais oeil et lenvie.





Unguentarium, verre
Tyr, Epoque Byzantine
Ce vase forme allonge constitue un exemple de la matrise des artisans dans le travail du verre. En effet, les Phniciens inventrent au 1er s. av. J.-C. la technique du soufflage qui rvolutionna lart du verre. Cette industrie connut un grand essor durant les priodes byzantine et islamique et elle persiste mme dans certains villes jusqu nos jours.






Bas-relief - David et le lion, marbre
Beyrouth, Epoque Byzantine
Ces bas-reliefs historis devaient probablement appartenir un mobilier domestique. Ils figurent des scnes bibliques dont le combat de Daniel avec le lion ainsi que le sacrifice du fils dAbraham.

La mort de Th�odose en 395 ap. J.-C. consomme la division de l'empire romain en empire d'Occident et empire d'Orient auquel furent int�gr�es les villes libanaises.

Elles se convertissent au christianisme d�clar� religion officielle en 392 et suivent l'ordre donn� par l'empereur de d�truire les temples. Loin des villes cependant, des cultes pa�ens tels ceux d'Adonis et de Jupiter H�liopolitain continu�rent � �tre pratiqu�s pendant plusieurs si�cles.

Des basiliques, aux sols recouverts de riches mosa�ques � th�mes religieux, sont �lev�es dans les villes c�ti�res � Beyrouth, Khald�, Chhim et Zahrani (Sidon) et Tyr. On les trouve aussi dans la montagne, � Beit M�ry et � Ghin� et dans la B�qaa, � Baalbek.

Le d�veloppement urbain commenc� � la p�riode romaine se poursuit et l'arri�re-pays participe � ce mouvement: l'agriculture et la production d'huile et de vin sont en essor aux c�t�s de l'industrie de la soie, du verre et de la pourpre. Indice de prosp�rit�, de riches villas sont construites et d�cor�es �galement de mosa�ques et de sols en marbre � Jenah, Ouza� et Baalbek.

L'Ecole de Droit de Beyrouth centralise la vie intellectuelle du pays et draine des �tudiants de tout l'empire. En 551, un tremblement suivi d'un raz de mar�e foudroie B�ryte et les autres cit�s de la c�te. La reconstruction ne reprendra vraiment qu'avec l'av�nement de l'empire omeyyade.




- Bague
- Bracelet � t�te de bouquetin
- Boucles doreilles
or, perles et pierres semi-prcieuses
Beyrouth, Epoque Byzantine
Ces pices font partie dun lot de bijoux qui datent de la fin du Vme ou du dbut du VIme s. ap. J.-C. Ils taient cachs dans une jarre, enfouie dans le sol dune villa byzantine de Beyrouth, qui a t probablement remise en tat aprs le tremblement de terre de 551.

`