Statuette d'enfant avec inscription ph�nicienne :
Cette statue qu'a donn� Baalchillem, fils du roi Banaa, roi des Sidoniens, fils du roi Baalchillem, roi des Sidoniens, � son seigneur Echmoun de la source Yd[l]al. Qu'il le b�nisse.
Marbre, Sanctuaire d'Echmoun, Boustan ech Cheikh (r�gion de Sidon), V�me av. J.-C.
Cette statuette fut dcouverte dans un temple ddi au dieu gurisseur Echmoun. Cette offrande tait prsente au dieu, par les parents, en souvenir de la gurison de leur enfant



Pendentif, or et agate
Magharet Tabloun (r�gion de Sidon)
V�me s. av. J.-C.




Vase aux canards, terre cuite
Khald� , IX-VII�me s. av. J.-C.
Par les influences chypriotes de son dcor, le cratre de Khald illustre de faon vidente lexistence de relations importantes entre les cits phniciennes et la rgion du bassin mditerranen durant le 1er millnaire.




Sarcophage anthropo�de, marbre
Ayn el Helw� (r�gion de Sidon), V�me s. av. J.-C.
Ce sarcophage anthropode, issu des botes momie gyptiennes, porte sur son couvercle une figure humaine sculpte la manire grecque. Il fait partie de la collection Ford qui fut dcouverte en 1901 Sidon.



Collier d�cor� d'une t�te de gorgone
Magharet Tabloun (r�gion de Sidon)
V�me s. av. J.-C.
Ces bijoux reprsentent la parure funraire dune femme dont le rang social est mis en vidence par la richesse et la qualit des objets qui furent enterrs avec elle.

L'Age du Fer couvre le Ier mill�naire et se divise en Fer I (XII-X�me s.), Fer II (IX-VII�m s.) et Fer III (VI-IV�me s.). Durant cette p�riode et apr�s une �re d'autonomie, les cit�s �tats de la r�gion connaissent la domination assyrienne, babylonienne et perse. Cette derni�re int�gre la Ph�nicie � la V�me satrapie (province) et Sidon y fait figure de capitale. La flotte ph�nicienne se met au service du Grand Roi perse et participe � ses exp�ditions militaires en M�diterran�e. Au Liban, l'Age du Fer co�ncide avec l'apog�e de la civilisation ph�nicienne qui culmine avec l'expansion commerciale en M�diterran�e et la diffusion de l'alphabet lin�aire. La l�gende grecque attribue en effet � Cadmos le Tyrien la transmission de l'alphabet aux Grecs. Le nom de ph�nicien est en fait une appellation grecque, signifiant rouge ou pourpre, donn�e aux habitants de la c�te levantine pendant cette p�riode. La ma�trise de l'industrie de la pourpre fera la renomm�e de Tyr dont la gloire, la richesse et la puissance seront immortalis�es par le proph�te Ez�chiel.




Rhyton en forme de t�te de sanglier, terre cuite
Cheikh Zenad, V�me s. av. J.-C.
Importe de Grce, cette cramique est appele attique cause de son lieu dorigine situ dans la rgion dAthnes. Elle se caractrise par son vernis noir et constitue un tmoignage des changes qui avaient lieu dans le bassin mditerranen entre le VIme s. et le IVme s. av. J.-C.




Chapiteau aux protom�s de taureaux, marbre
Sidon, V�me s. av. J.-C.
Ce chapiteau fait galement partie de la collection Ford et illustre fortement les influences exerces par lart iranien de Suse et de Perspolis Sidon durant la priode perse.

`